Togo: Le Ministère de l’agriculture dévoile les résultats de la campagne agricole 2020-2022 et se projette sur la saison en cours

Spread the love

L’agriculture est la principale source de revenu de 80 de la population au Togo. Ce secteur joue un rôle déterminant dans la réduction de la pauvreté, la hausse des revenus et l’amélioration de la sécurité alimentaire. L’Etat togolais depuis quelques années s’investi dans ce domaine afin de combler les attentes. C’est dans ce contexte que le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage du Développement Rural était devant les professionnels des médias le Lundi pour présenter les résultats de la campagne agricole 2021-2022 et les prévisions de celle de 2022-2023 qui s’annonce.

Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du développement rural a exposé le lundi devant la presse internationale et internationale les résultats de la campagne agricole 2021-2022 et des mesures prise pour le bon déroulement de celle de 2022-2023. Présent à cette rencontre le Directeur de Cabinet, directeur général de la Centrale d’Approvisionnement et de la gestion des intrants agricoles (CAGI A).

Pour le Directeur de cabinet KONLANI Dindiogue le ministère depuis quelques années œuvrent pour un meilleur rendement de la productivité comme l’a réitéré cette année la feuille de route gouvernementale 2022-2023 « Dans un contexte mondiale marqué par une superposition de crises (COVID-19, une superposition de crises , guerre en Europe, insécurité civile notamment dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest…), le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural est appelé à œuvrer pour assurer la sécurité alimentaire des populations. C’est dans cette perspective que dispositions idoines sont prises pour -la réussite de la campagne – qui marque la deuxième année de mise année de la feuille de route gouvernementale Togo 2025. Cette feuille de route traduit la vision du chef de l’Etat pour le Togo. Celle de faire de notre pays « Un Togo en paix, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable »

En terme du bilan alimentaire, obtenu, il faut souligner que la campagne agricole 2021-2022 a permis de dégager des excédents bruts de production de 199 682 pour les céréales (dont 159 104 tonnes de maïs), 751 703 tonnes pour les tubercules et 139 186 tonnes pour les légumineuses toutefois pour ce qui est du riz malgré sa progression de 3,55, la production reste déficitaire 88 612 tonnes en riz blanc.

Polémique sur la fixation des prix des engrais par le gouvernement
Pour ce qui est des intrants, 76 000 tonnes d’engrais ont été mobilisées et en cours de déploiement dans les magasins de la Centrale d’Approvisionnement et de gestion des intrants Agricole (CAGIA). Dans un contexte de tension internationale sur la disponibilité et les prix des engrais, un suivi rigoureux, auquel nous sommes tous conviés à contribuer, est mis en place pour limiter la spéculation constatée au cours de la campagne précédente. De même la surveillance sur les frontières sera renforcée pour éviter le trafic vers les pays frontaliers. Ainsi le prix des engrais de 50 kg d’Urée et de NPK sont fixés à 18.000 FCFA. Le gouvernement a subventionné des intrants à hauteur de 13. 000 FCFA. Ceci pour permettre aux paysans d’avoir accès et contribuer à améliorer les rendements et assuré l’autosuffisance alimentaire.

Prudence A.

Read Previous

Niger/UFOA B U20 : Le Togo bute d’entrée sur le Bénin

Read Next

Togo/CENI : Qui est Dago Yabre, le nouveau président?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.