Togo/Évaluation PEFA 2018-2020 : « La présente évaluation va au-delà du processus traditionnel car elle intègre de nouvelles thématiques émergentes », Sani Yaya

Spread the love

Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya a donné ce mardi à Lomé le ton des travaux d’évaluation du système de gestion des finances publiques du Togo suivant la méthodologie PEFA sur la période 2018-2020. Cette évaluation qui a le soutien de l’Union Européenne et dont les résultats finaux seront disponibles d’ici la fin de l’année 2022, va au-delà du processus traditionnel et intègre de nouvelles thématiques émergentes qui cadrent avec les ambitions du gouvernement retracées dans la feuille de route 2020-2025.

L’évaluation du système de gestion des finances publiques permettra aux experts de plancher sur la gestion des fonds débloqués pour la mise en œuvre des différents projets et programmes ainsi que les résultats obtenus au cours de la période 2018-2020.

« La période qui sera passée en revue est très importante pour le Togo notamment dans le domaine de la gestion des finances publiques. Car pendant ce temps, le pays a entrepris des réformes ambitieuses et fondamentales qui ont abouti au basculement vers un immense programme depuis janvier 2021. Selon la méthodologie de 2016, tous ces éléments doivent être documentés », a expliqué M. Joaquin Tasso Villalonga.

La nouvelle évaluation prend en compte en plus du PEFA traditionnel sur la gestion des finances publiques, le genre et le climat. Les projets contenus dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025 sont également ciblés.

« La présente évaluation va au-delà du processus traditionnel car elle intègre de nouvelles thématiques émergentes et qui cadrent bien avec les ambitions du gouvernement retracées dans la feuille de route 2020-2025. Il s’agit de la prise en compte de la dimension genre et changement climatique dans la gestion des finances publiques. Ainsi l’évaluation de cette année couvrira le PEFA traditionnel sur les finances publiques, le PEFA genre et le PEFA climat », a indiqué Sani Yaya.

M. Yaya ajoute que cet exercice va permettre au Togo d’être situé sur ses performances en matière de gestion des finances publiques.

« Les politiques de réformes mises en œuvre depuis cette époque par le gouvernement donnent des résultats encourageants qui sont démontrés à travers les différentes évaluations des institutions internationales. Malgré ces progrès beaucoup de défis attendent d’être relevés. C’est pour cela que nous devons poursuivre la mise en œuvre des réformes pour renforcer le décollage de notre économie et progresser vers l’émergence », a-t-il soutenu.

Read Previous

Attaque terroriste de Kpékpakandi : L’institution parlementaire a rendu un hommage aux FDS tombées et réaffirme son soutien au Chef des armées

Read Next

En attendant sa prise de fonction en Octobre le nouveau DG du BIT, Gilbert Houngbo reçu par Faure Gnassingbé

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.