CONFEJES /1ère Edition du Festival International de Loisir: Lomé a réussi le pari

Spread the love

Ils étaient plus de 500 jeunes de nationalités différentes à prendre part vendredi le 16 septembre 2022 à Lomé à la première édition du Festival International de Loisir. Organisé par le Ministère des Sports et des Loisirs que préside par le Médecin-Colonel Lidi BessI-Kama en collaboration avec la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie, ce Festival a été l’occasion pour les participants de célébrer la diversité culturelle ouest africaine.

La première édition du Festival des Loisir de la CONFEJES a tenu toutes ses promesses à Lomé. Placé sous le signe de la « Paix et l’Intégration », ce rendez-vous de brassage culturel a permis de créer un cadre d’échanges et de partage entre les pays concernés. Les loisirs en Afrique constituent toute une palette d’activités variées que divertissantes. Occasion de découvrir les jeux locaux tels que les danses des chevaux, Vététré, les jeux Awalé et autres.

Pour le Secrétaire Général de CONFEJES, MAISSA DIAW, l’initiative d’organiser ce festival, est née de l’atelier sous régional sur la problématique du développement des Loisirs dans l’espace francophone ouest africain tenu à Lomé « Ce festival est l’aboutissement de l’atelier  de Lomé sur la relance de la problématique des loisirs. Il permettra alors de favoriser l’intégration des jeunes à travers les jeux traditionnels qui ont été exposés ce jour », a-t-il indiqué.

Le thème choisi pour cette rencontre est révélateur à plus d’un titre reconnait un participant venu du Benin « c’est une innovation extraordinaire. Ici vous avez toutes les couches qui sont présentes et qui jouent entre elles »

Le secteur de loisirs constitue une opportunité capable de répondre au défi de l’heure ici ou d’ailleurs. L’engagement du Togo trouve là son sens a signifié le ministre Lidi Bessi-Kama en charge des Loisirs « Le secteur de loisirs offre en lui non seulement les potentialités d’auto transformations, de socialisation mais aussi constitue un atout considérable qui peut être utilisé par les pouvoirs publics pour répondre à la problématique de l’employabilité des jeunes », a-t-elle laissé entendre.

Le Togo ouvre ainsi à travers cette organisation réussie, la balle de la 1ère édition de ce festival qui restera à jamais gravé dans les mémoires.

Read Previous

Kpalimé/CDS : Le Premier ministre Victoire Dogbé sur le chantier pour le constat

Read Next

Élim Maroc 2023 : Les Éperviers Espoirs déjà en terre Mauritanienne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.