APSFD-Togo : « Bonne gouvernance et résilience des SFD face à la Covid-19 » au cœur d’une Assemblée Générale mixte

Spread the love

Les membres de l’Association professionnelle des Systèmes financiers Décentralisés (APSFD-Togo) ont tenu le jeudi 22 Septembre 2022 une assemblée générale mixte (2019-2020-2021). Cette rencontre annuelle vise à passer au crible les activités menées et à prendre des résolutions avisées pour l’année qui s’annonce. Tout ceci autour du thème « Bonne gouvernance et résilience des SFD face à la Covid-19 ».

Après deux années éprouvées par la crise sanitaire liées à la Covid-19, l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés (APSFD-Togo), revient à la charge cette année en organisant une assemblée générale mixte en vue de rendre compte du mandat passé, recueillir les préoccupations et se projeter dans le futur. Pour être dans le bain de cette assemblée, les participants ont été entretenus sur le thème « Bonne gouvernance et résilience des SFD face à la Covid-19 ».

Le président de l’association M. Komi Bassina après avoir salué la tenue de cette assemblée générale, place le thème de cette année dans son contexte, « Ce thème vise à exprimer l’admiration à l’ensemble de nos membres pour la prise en compte des différentes instructions des autorités qui sont souvent passés par l’APSFD au plus fort de la Covid-19. Ce qui est le catalyseur de la résilience observée par tous, et qui nous réjouit », a-t-il indiqué.

Revenant sur le bilan de l’institution, Monsieur Komi Bassina reconnaît qu’à la lumière des agrégats financiers, les membres de l’Association sont à féliciter   « Pour la résilience observée malgré les effets de la pandémie. Les résultats encourageants enregistrés  démontrent à suffisance le dynamisme du secteur de la Micro finance au Togo malgré. Parce que notre mission principale en tant  qu’IMF, c’est de collecter l’épargne, octroyer les crédits », a-t-il souligné.

Présent également à ces assemblées générales, Mme LITAABA-KASSOU Baya, Directeur de la direction de la micro finance au ministère de l’économie,  a dans son intervention relevé l’effort du gouvernement pour assainir le domaine des IMF « Nous avons élaboré un document stratégique d’assainissement du secteur que le gouvernement à analyser en conseil des ministre. Ce document comporte 3 axes. Principalement nous allons porter l’attention sur les SFD en difficulté, tourner nos regards sur les structures illégales en les fermant et enfin étudier comment tout cela va se faire pour donner un climat apaisé et confiant aux membres bénéficiaires et clients des SFD », a-t-elle laissé entendre.

Il faut noter qu’au cours de ses trois années passées, l’APSFD-Togo a rayonné aussi bien sur le plan  national qu’international.

Retenons qu’à l’issue de ces assemblées, un nouveau bureau du Conseil d’Administration a été mis en place et dirigé par Monsieur Gabiam Kokou, DG COCEC. Il a pour vice-président Lissano Romaric DG Millénium Micro-finance. Le Trésorier Général n’est autre que Sossou Ségla (DG UMECTO). Les postes de secrétaire général et adjoint sont occupés respectivement par les DG Fori Yendoubane (SIFA Dapaong), Mme Dahoui Séna (PADES Micro-finance). Les conseillers sont Agbavon Kodjo (DG MPCC-Kpalimé) et Yakawou Kofitsè (COECEPT).

Crée à Lomé le 27 Août 2004, à l’issue de la fusion du Consortium Alafia Togo et de l’Association Professionnelle des Institutions de Micro-finance du Togo (APIM FT), l’APSFD-TOGO a pour objectif principal de contribuer à la professionnalisation et à la promotion du secteur de la Microfinance et de défendre les intérêts de ses membres.

 

 

Read Previous

Togo/Journée Nationale du Sport : Le gouvernement entérine et donne le détail et le déroulée du 1er acte

Read Next

Togo/Mois du Consommer Local : La troisième édition s’annonce remplie de belles opportunités

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.